Actualités

The Love Boat #6: De belles rencontres au Cap Vert

20/01/2016 - Jeanneau

Sarah et Sébastien ont tout quitté pour une Transatlantique en Sun Légende 41, retours sur leur escale au Cap Vert?« Un mois à Palmera sur l'Ile de Sal au Cap Vert. Une escale d'un mois, la plus longue du voyage. Ce fut une très bonne option : nous sommes en Afrique, et non plus en Europe comme on l'a ressenti aux Canaries.

Après 3 mois de navigation, nous souhaitions aussi nous poser un peu, profitez de ne rien faire, de prendre le temps d'approfondir les rencontres et de s'imprégner du lieu. Car pour le moment nous avions, à part nos amis québécois, surtout "croisé" les bateaux, et nous n'avions que très peu de relations avec les locaux. Palmera était l'endroit qu'il nous fallait : petit village, mouillage sûr et beaucoup de voiliers en escales, des locaux chaleureux et à part les navigants, très peu de touristes à l'inverse des plages de Santa Maria.

Avec les navigateurs nous avons échangé des conseils, des bons plans, des bonnes escales pour la suite. Ils sont notre première source d'informations, devant Internet et les guides papiers ! Certains au mouillage depuis plusieurs mois et d'autres qui reviennent régulièrement connaissent très bien les habitants, les vraies rencontres sont alors plus faciles et l'immersion est totale. Nous avons même été invités chez un couple franco-capverdien pour fêter Noël. Mes premières fêtes au soleil !

Nous avons vécu Palmera comme un endroit sûr et tranquille, loin des clichés (vol, mendicité,...) que l'on a lus ou entendus sur le Cap Vert. Pour exemple, nous n'avons pas cadenassé l'annexe une seule fois.

Maintenant arrive l'heure de notre transat, direction La Barbade aux Antilles. Le départ approche et l'excitation monte. Hâte de retrouver le large aussi.

L'avitaillement est fait, plein d'eau, de gazole et de vivres, nous sommes prêts pour ce grand moment à bord du The Love Boat. »