Actualités

Domination des Sun Fast sur la première étape de la Transquadra !

06/08/2014 - Jeanneau


La flotte des Sun Fast a clairement pris l?avantage sur la première étape de la Transquadra qui reliait St Nazaire à l?île de Madère. Dans la catégorie solo, le Sun Fast 3200 Zephyrin de Pierrick Penven a franchi la ligne en pôle position et a décroché la première place également en temps compensé. Deux autres Sun Fast complètent les places de second et troisième, un podium 100% composé de Sun Fast 3200 !
En catégorie double, là encore les Sun Fast ont mené la danse. Dans la flotte qui reliait Barcelone à Madère, les 4 premiers bateaux étaient également des Sun Fast 3200 !
Le Sun Fast 3600 Yolo skippé par Jean-François de Prémorel et Philippe Laperche a fini second en temps réel à seulement 14 minutes du leader, et troisème en temps compensé. Belle performance pour une course de 7 jours et encore une place sur le podium ! Le second Sun Fast 3600 de Grassi Bateaux est arrivé à peine quelques heures après.

Présents dans 3 catégories sur 4, ils sont sur tous les podiums et remportent les 3 premières places en Solo Atlantique et Double Méditerranée ! Très belle première partie de course pour les Sun Fast et leurs équipages !
25 Sun Fast ont pris le départ de cette célèbre course réservée aux marins amateurs de plus de 40 ans, bravo à eux et nous attendons avec impatience la deuxième étape qui partira fin janvier 2015 pour relier Madère à la Martinique.

Quelques impressions à l'arrivée :
Sun Fast 3600, Yolo
« Nous sommes déçus de finir quelques minutes derrière, mais la bagarre a été passionnante et le résultat final s'est joué dans la dernière heure, sous un nuage qui a fait la décision .
La course fut très rapide et intense avec un passage du cap Finistère sportif où nous avons pu prendre l?avantage .
Le Sun Fast 3600 s'est montré incroyablement stable et puissant dans la brise et nous avons pu tenir le spi et grand-voile haute au-delà de 40 n?uds de vent .
Aucune casse et très bonne entente à bord, belle première partie ! »

Sun Fast 3600, Grassi Bateaux
« J?ai retrouvé les sensations Que j?avais eu en Class 40. J?ai le sentiment que le bateau est solide, puissant et très stable il tient sous pilote dans la brise remarquablement.
Seul regret : des soucis de tangon nous ont fait perdre beaucoup de temps et qui ont généré des déchirures de spi : 7 ruptures d?accastillage de tangon = 7 affalages de spi en catastrophe = beaucoup de miles et d' énergie perdue. » Olivier Grassi.

Sun Fast 3200, Fragil V
« La course fut difficile au départ de Barcelone avec peu de vent au début puis un passage de Gibraltar complexe avec 40 n?uds de vent de face .Nous avons réussi à nous échapper en longeant la côte pour nous protéger du courant, nous sommes sortis en tête de la flotte et avons pu garder notre place jusqu?à l'arrivée : la bagarre avec les autres Sun Fast 3200 fut intense ! »