Portraits de talents

Rencontre avec Martin Painsar et Martin Bedier

 La Fondation nous a mis en relation avec un réseau d’élus et de métropoles concernés par les problématiques abordées dans nos projets.

Martin Bédier, ingénieur paysagiste, et Martin Painsar, architecte DE, sont les lauréats du concours 2016 de la Fondation sur le thème des quartiers flottants. Leur projet, « Aux rythmes de la nature », leur a permis de bénéficier d’une visibilité importante auprès des communautés urbaines de Nantes et de Bordeaux et les a aidés à créer leur entreprise : l’agence FAAR.

« Le soutien de la Fondation nous a permis de développer nos réflexions sur l’habitat flottant par l’échange et l’expression de nos concepts auprès de professionnels experts. La renommée du Groupe Beneteau, les différentes publications sur nos travaux et notre présence au Salon Nautique de Paris nous ont donné une réelle visibilité. La Fondation nous a mis en relation avec un réseau d’élus et de métropoles concernés par les problématiques abordées dans nos projets. Nous avons pu donner une conférence lors de la biennale d’architecture de Bordeaux « AGORA ». Des professionnels du bâtiment nous ont contactés pour échanger sur une potentielle collaboration. Toutes ces interactions nous ont conduits à nous interroger sur le montage d’une entreprise pour répondre de manière efficiente à ces sollicitations.

C’est ainsi qu’est née l’agence FAAR en 2016. FAAR œuvre dans le domaine de l’architecture en bâtiment, de l’architecture du paysage, de l’architecture d’intérieur, du retail, du space planning, de l’architecture navale et plus largement, sur toutes missions se rapportant à l’acte de bâtir et d’aménager l’espace. »

En savoir plus www.faar-atelier.com

Rencontre avec Léa Godillon

 J’ai eu la chance d’allier mes intérêts (environnement et voile) à mes compétences (règlementations et traitement des eaux) au sein de la Fondation d’entreprise Beneteau.

Ingénieur généraliste de 24 ans, Léa a effectué un stage de fin d’études de 6 mois au sein de la Fondation d’entreprise Beneteau. Une opportunité qui lui a permis de se spécialiser dans les règlementations environnementales du nautisme et plus particulièrement concernant le traitement des eaux noires et grises.

« J’ai étudié dans une école d’ingénieurs généralistes : l’INSA ROUEN. J’y ai développé mes compétences scientifiques et managériales à travers les enseignements suivis et les projets associatifs gérés. Au cours de ma formation je me suis passionnée pour le domaine de la voile et j’ai navigué sur différents supports (First 36.7, 40.7, Sun Odyssey, Sun Fast 32). Ma passion de la voile et mon désir du partage m’ont donné envie de faire découvrir cette activité à des enfants autistes, ce qui a été une expérience enrichissante et, j’espère, positive pour ces enfants.

Après une année d’échange à l’école Polytechnique de Montréal, j’ai eu la chance d’allier mes intérêts (environnement et voile) et mes compétences (règlementations et traitement des eaux) au sein de la Fondation d’entreprise Beneteau. Au cours de ce stage de fin d’études de 6 mois, j’ai réalisé un état de l’art des réglementations environnementales existantes dans le domaine du nautisme et plus particulièrement celles concernant le traitement des eaux noires et grises à bord des bateaux de plaisance. Ce sujet est au cœur des débats actuels pour une démarche plus respectueuse de l’environnement dans le domaine du nautisme. »

Rencontre avec Véronique Braud

Ma différence est une force : elle me pousse tous les jours à transformer les difficultés en impulsion positive, que ce soit dans mon métier ou dans la gestion de ma carrière sportive.

À 48 ans, Véronique est une femme d’action et de conviction. Opératrice aux commandes numériques pour le Groupe Beneteau sur le site de Dompierre-sur-Yon, elle aligne un palmarès sportif de haut niveau : Championne de France de Para badminton, 6e joueuse mondiale en simple et 5e en double dame. C’est au quotidien que Véronique mène de front son combat pour faire accepter le handicap en entreprise et se dépasser dans la pratique du sport de compétition à haut niveau. Soutenue depuis 2016 par la Fondation, elle compte 22 médailles internationales à son palmarès et se concentre aujourd’hui sur son nouvel objectif : se qualifier pour les Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020.

“Je compte aujourd’hui 22 médailles en para badminton et suis 6e joueuse mondiale en simple. Ma différence est une force : elle me pousse tous les jours à transformer les difficultés en impulsion positive, que ce soit dans mon métier ou dans la gestion de ma carrière sportive. C’est loin d’être facile car il faut une énergie folle pour faire respecter sa différence en entre­prise, assurer 10h d’entraînement spor­tif chaque semaine, gérer les aspects médicaux du handicap, planifier ses compétitions et ses déplacements, le tout en recherchant des partenaires pour vous épauler dans cette aventure incroyable. La Fondation m’a soute­nue en 2016 et 2017. Mon objectif pour 2018-2019 est de pouvoir participer et remporter les épreuves qualificatives pour représenter la France aux Jeux Paralympiques de 2020.”

En savoir plus www.veronique-braud.fr

Julien Pulvé

Au-delà du soutien financier, c’est une relation pérenne qui s’est créée avec la Fondation et le Groupe Beneteau : un suivi dans le temps et un soutien moral clés.

Navigateur de 31 ans, Julien Pulvé est entré dans la Classe Figaro Beneteau en 2017. Sélectionné par le Team Vendée Formation en tant que skipper Espoir 2017 sur Figaro Beneteau 2, il s’est hissé sur la 1re marche du podium de la catégorie bizuth de la course La Solitaire URGO Le Figaro et du Championnat de France Élite Course au Large FFV. Une performance et un parcours suivis et salués par la Fondation d’entreprise Beneteau engagée auprès de Team Vendée Formation depuis 2016. Cette association implantée à Saint-Gilles-Croix-de-Vie propose aux jeunes marins de se former aux métiers de la course au large.

“ Au-delà du soutien financier, c’est une relation pérenne qui s’est créée avec la Fondation et le Groupe Beneteau : un suivi dans le temps et un soutien moral clés. En soutenant Team Vendée, la Fondation participe activement à la promotion des métiers de la course au large. Pour nos générations de navigateurs, l’apport des partenaires est indispensable à la concrétisation de projets professionnels. En 2017, j’ai franchi un cap en créant mon entre­prise de gestion de projets autour de la voile.”

En savoir plus www.julienpulve.com