Les projets soutenus

Depuis 2005, 23 projets ont étés soutenus par la Fondation.

En 2017 – 2018, la Fondation s’est engagée auprès de Marins sans Frontières et a participé à la rénovation du Jeanneau F40  Fleury Michon.

Team Vendée

Née du constat que la Vendée n’offrait pas de formation aux navigateurs compétiteurs et ne possédait pas de structures équipées permettant les entraînements et la formation, l’association Team Vendée propose aux jeunes talents français de se former aux différents métiers de la course au large.

Plus qu’un simple centre d’entraînement, l’association apprend aux jeunes marins à gérer un projet de course dans sa globalité : le contact avec les partenaires, la logistique, la communication, la technique, les règles et la préparation du bateau sont autant d’atouts pour devenir navigateur professionnel.

Elle forme notamment des préparateurs : un métier qui ne bénéficie à ce jour d’aucune formation spécifique.

En soutenant l’association Team Vendée à hauteur de 50 000 €, la Fondation participe activement à la promotion des métiers de course au large.

Les perspectives 2018-2019

Au Conseil d’Administration de juin 2017, la Fondation a élevé sa contribution à hauteur de 100 000 € dédiés au budget de fonctionnement de l’association afin d’augmenter la capacité d’accueil de jeunes stagiaires. De nouveau au Conseil d’Administration de décembre 2017, la Fondation a accepté une augmentation de 50 à 100 k€ afin de contribuer au budget de Team Vendée pour les grands événements sportifs.

Cet accompagnement de la Fondation est essentiel pour que Team Vendée Formation devienne un acteur majeur de la formation des jeunes autour de la course au large.

Des temps forts se profilent à l’horizon 2018-2019 : la course Figaro avec le lancement du nouveau bateau (Figaro 3) et des projets d’accompagnement d’une nouvelle course : « Sardhina Cup 2019 ».

En savoir plus : https://teamvendeeformation.com/

 

Marins sans frontières

La Fondation d’Entreprise Beneteau a retenu l’association Marins sans frontières pour ses actions humanitaires qui répondent pleinement à ses objectifs :

 

– Venir en aide aux populations isolées par la mer, par une voie navigable ou qui dépendent d’elles avec ce souci constant de la préservation du milieu marin ;

– Restaurer des vedettes de sauvetage et préserver ainsi le patrimoine du littoral à travers le monde.

La Fondation a versé une participation de 20 000 € pour la rénovation d’une quatrième vedette, DIVA, sur l’île de Madagascar.

 

 

DIVA, une nouvelle vedette

L’association  Marins sans frontières  possède déjà les vedettes AÏDA , TOSCA et  NORMA. Ces vedettes sillonnent les côtes malgaches pour combattre l’isolement des populations côtières et elles ont sauvé plus de 150 vies humaines.

Inaugurée le 11 mai 2018 en présence du Président de la République de Madagascar et de nombreuses personnalités, la nouvelle vedette prénommée DIVA sera affectée à Nosy Borahade, île située en plein océan indien où la mer est souvent rude. La Fondation d’entreprise Bénéteau suivra les actions humanitaires et pédagogiques de la vedette DIVA auprès de la population malgache, notamment le respect de leur environnement marin si cher à la Fondation.

En savoir plus : http://marins-sans-frontieres.org/

Lady Valentine

Après avoir confié la rénovation du voilier hybride Lady Valentine au centre de formation du Groupe Beneteau, la Fondation a décidé de donner une vocation pédagogique au bateau pour encourager et promouvoir les métiers de la mer.

Elle a ainsi permis aux collaborateurs du Groupe Beneteau de s’initier à la voile. Une formation « culture nautique » a été créée. Elle permet sur une journée d’appréhender le bateau (4 heures de formation à quai) et de mettre les élèves dans des situations critiques ou à risque (3h en mer).

En 2016, 266 salariés de la société SPBI (société de construction nautique du Groupe Beneteau) ont bénéficié de cette formation.

En 2017, 195 stagiaires ont bénéficié de la formation, portant à 601 le nombre total depuis la création du programme.

Le coût de fonctionnement pris en charge par la Fondation est de 8 K€ en 2017.

 

Collaboration avec l’association Grand Largue

En 2017, soutenus par la Fondation, le Lady Valentine et son équipage ont collaboré avec l’association Grand Largue, parrainée par Jacqueline Tabarly et accompagnant des jeunes en situation de protection administrative ou judiciaire. Trois adolescents de 15 ans ont ainsi pu réaliser une traversée Les Sables d’Olonne – Ile d’Yeu pour s’initier à la navigation et au respect du milieu marin.

En savoir plus : http://www.grandlargue.org

 

Rénovation du F40 Jeanneau - Fleury Michon

La Fondation d’Entreprise Bénéteau est attentive à la préservation des bateaux qui ont marqué l’histoire de la plaisance.

Par son action, elle cherche à redonner vie à ces bateaux qui représentent des passerelles entre passé et futur. C’est le cas de ce catamaran qui a été construit dans les chantiers de Jeanneau Technique Avancé (JTA) en 1985. Il a concouru à de superbes régates barrés par les plus grands navigateurs. Pour la Fondation, contribuer à la rénovation du F40 c’est garder la mémoire de la belle SAGA Fleury Michon – Jeanneau Technique Avancé, précurseur des écuries de compétition qui fleurissent aujourd’hui. C’est aussi préserver les racines de l’histoire d’une équipe qui passant de la course de croisière et sentant le potentiel des catamarans de croisière a créé les premiers LAGOON, marque qui deviendra leader mondial de ce marché grandissant. La Fondation a participé à hauteur de 10 K€ à cette rénovation en 2017.

Le catamaran restauré

Le bateau ainsi rénové a été inauguré le 29 mars 2018 au port de La Trinité. Le nouveau propriétaire – l’association ASMIP –  est disponible pour faire découvrir au grand public les joies de la plaisance côtière.

 

 

 

Le prix AACSM

Engagée pour préserver le patrimoine naval, la Fondation soutient et dote le prix AACSM depuis 2015 pour la sauvegarde des canots de sauvetage.

En 2016, la deuxième édition du prix a récompensé la rénovation d’un canot de sauvetage construit en 1952 par les chantiers Lemaistre de Fécamp : le canot Onésime Fribourg. La Fondation a remis un chèque de 10 000 € au président de l’association pour soutenir cette rénovation. Dans les comptes 2017, le prix AACSM représente un montant de 20 K€.

Le canot « Marquis Maurice d’Urre » 

La troisième édition du prix a récompensé la rénovation d’un canot de sauvetage construit en 1930 par les chantiers Jouëts à Sartrouville pour le marquis Maurice d’Urre. Le canot, ainsi rénové, servira à faire découvrir au grand public le patrimoine naval français. Il participera à des animations et fêtes régionales maritimes.

 

 

Réflexions sur les étapes suivantes

La Fondation participera, en 2018, au prix AACSM pour une troisième et dernière édition comme il avait été prévu lors des accords de 2015. Elle poursuivra ses actions en faveur de la sauvegarde du patrimoine naval pour de nouveaux axes tant le travail de mémoire est important.

Tous les projets

En savoir plus sur tous les projets soutenus en 2016 et en 2017 :

Télécharger le rapport d’activités 2016

Télécharger le rapport d’activités 2017